C’est aujourd’hui la journée des droits de l’enfants. Dominique Versini, leur défenseure, remettra tout à l'heure, son rapport annuel au président de la République. Un rapport qui évoque notamment la séparation des frères et sœurs, quand les parents sont déficients. Les parents se séparent, l'enfant est parfois l'enjeu de ces ruptures. Ou bien, les parents ne sont plus en mesure d'assurer l'éducation de leurs enfants, absents, violents parfois, dans un désarroi psychologique aussi, qui fait que la société, pour protéger les enfants, décide de leur retirer. Ils sont alors placés, mais pas toujours ensemble, lorsqu'il y a de nombreux frères et soeurs. Comment redonner le droit à ces enfants de vivre ensemble ? Grâce à l'association SOS Village d'enfants, ils sont tous élevés, dans une même maison, par une maman de substitution, une mère SOS. Direction Plaisir, petite ville en région parisienne, dans la maison de Christine et de 6 frères et soeurs. De 10 à 17 ans, ils vivent ensemble dans cette maison depuis 7 ans. Avant, les plus petits étaient à un endroit, les grands ailleurs, jusqu'à ce que Christine, après 1 an de formation, prenne en charge la fratrie. L'association SOS Village d'enfants s'occupe de 600 enfants pour qu'ils partagent ce DROIT de vivre en famille. Un reportage de Danièle Messager.

liens

Page spéciale " Privilégier les droits de l’enfant "

Un dossier sur les droits de l'enfant avec des photos et une interview de Dominique Versini, la défenseure des enfants.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.