Début octobre, François Chérèque a tiré la sonnette d'alarme. Le leader de la CFDT a prédit que des drames humains comme ceux survenus à France Télécom, pourraient avoir lieu ailleurs. Il a en particulier visé Pôle Emploi et ses méthodes de management. Qu’en est-il sur le terrain ? Illustration dans une agence en Seine-Saint-Denis, un département difficile puisque c'est le plus fort taux de chomage d'Ile-de-France. Alors, au sein de l'agence, le stress n'était pas forcément palpable. C'est surtout dans le café d'en face, à la pause déjeuner, que les langues se sont déliées et que certains ont accepté de témoigner. De quoi se plaint-on chez Pôle Emploi ? Et bien d'une entreprise qui aurait mal tourné. Catherine travaille dans l'ex Anpe depuis 17 ans (interview). Manque d'effectifs, pression sur les objectifs... Le vocabulaire a aussi changé chez Pole Emploi. Les demandeurs d'emploi sont devenus des clients, et les responsables de site, des managers. Bref, tout change. L'entreprise, la sémantique, le contexte avec la crise qui alourdit la charge de travail, le métier change, lui aussi... il se précarise, avec de plus en plus de CDD. Et puis, avec la fusion, on demande aux agents d'être de plus en plus polyvalents (interview). Comment s’exprime le stress vécu au quotidien ? Par des addictions à l'alcool, aux médicaments... Par des crises de larmes, des dépressions, aussi (interview). Il y a des dépressions mais pas seulement. Mireille est syndiquée chez Sud, elle fait partie du comité d'hygiène et de sécurité d'Ile-de-France (interview). Et la direction, que fait-elle ? Christian Charpy est le directeur général de Pôle Emploi (interview). Alors c'est vrai, en cas de détresse, il y a un numéro vert, que les agents de Pôle Emploi peuvent appeler. Yassmane Montanami fait partie de l'équipe des psychologues qui reçoit les appels. Elle se dit très inquiète pour les salariés de Pôle Emploi. Depuis 15 jours, elle reçoit de plus en plus d'appels, avec notamment des alertes suicidaires (interview). Un malaise social qui va s'exprimer aujourd'hui par une grève. Les syndicats de Pôle emploi appellent les 46 mille salariés à cesser le travail pour dénoncer leurs conditions de travail. _____Un reportage de Véronique Julia.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.