L'opération de régularisation des parents sans papiers d'enfants scolarisés - engagée par la circulaire du 13 juin dernier - a abouti à la régularisation de 6924 personnes. 33 538 demandes avaient été déposées. Que vont devenir les 26614 exclus, les « déboutés » de la circulaire ? Est ce que oui ou non, ces personnes peuvent désormais être à tout moment expulsées du territoire français ? Concrètement, lorque les familles ont été déboutées, quel type de document administratif ont-elles reçus ? Et comment se feront d'éventuelles reconduites ? Y a-t-il encore des recours, devant la loi, qui permettraient à ces familles de ne pas se voir expulser ? Un dossier de Fabienne Sintès.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.