attaque meutrière d’un checkpoint tenu par les pro-russes dans l'est de l'ukraine
attaque meutrière d’un checkpoint tenu par les pro-russes dans l'est de l'ukraine © reuters

La situation est toujours aussi tendue dans l'est de l'Ukraine. Malgré les accords de Genève, malgré la volonté conciliatrice du gouvernement provisoire de Kiev, dimanche plusieurs personnes ont été tuées à Slaviansk sur un barrage lors d’une fusillade.

Philippe Randé s’est rendu à Iénakiévo, la ville natale de l’ancien Président Victor Ianoukovitch.

Dans les années trente, des milliers de paysans russes ont fuit la collectivisation et la famine pour rejoindre le territoire de l’actuel est de l’Ukraine. 90 ans plus tard, ici la grande majorité des habitants de la région du Dombass ont un passeport ukrainien mais plus de 70% sont russophones.

On estime qu’un quart seulement des habitants de la région du Dombass voudrait devenir russe. Par contre les manifestations sur la place Maidan à Kiev pour faire tomber le pro-russe Viktor Ianoukovitch ont blessé les habitants de Iénakiévo qui se sentent montrés du doigt.

L’est de l’Ukraine représente quasiment plus de25% du PIB du pays et le PIB par habitant y est supérieur à celui du reste du pays grâce à l’activité industrielle. Mais les usines ferment et la Russie reste un eldorado économique.

Un reportage de Philippe Randé

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.