Les militants socialistes désertent les rangs
Les militants socialistes désertent les rangs © MaxPPP

Dans cette "Vallée des Anges" aujourd’hui sinistrée, le chômage explose. Les militants PS ne répondent plus à l’appel, c'est une véritable hémorragie.

Philippe Gaspariello, le secrétaire de section de Marange-Silvange, est totalement perdu face à cette situation :

On est dans une période de doute, de flou idéologique

Le 21 avril : une date qui résonne à jamais dans l’imaginaire socialiste. La crainte, désormais, en Lorraine comme ailleurs, de vivre le même cauchemar dans un an.

David Fantoni, secrétaire de section :

Aux prochaines élections, s’il y a un conflit droite / extrême-droite, je n’arriverai pas à remettre un bulletin de droite dans l’urne. La connerie du gouvernement actuel fera qu’on arrivera à ce scénario-là

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.