L'association Les Enfants du canal distribue à partir de ce matin des postes de radio à ceux qui vivent dans la rue. Une autre façon de lutter contre l'exclusion.

Distribution de radio dans les rues de paris avec l'association Les Enfants du canal.
Distribution de radio dans les rues de paris avec l'association Les Enfants du canal. © Radio France / Philippe Randé

Ils sont des centaines à s'occuper l'esprit avec ces radios. Évidemment, quand on vit à la rue, la radio ne remplace pas un logement, des vêtements ou de la nourriture, mais c'est un petit plaisir. Philippe Randé a suivi une maraude dans les rues de Paris, avec l'association Les Enfants du canal, qui aura 10 ans en 2017.

Pour la cinquième année consécutive, l'association, créée dans le contexte du campement des Enfants de Don Quichotte le long du canal Saint-Martin, à Paris, distribue des milliers de postes de radio – 2 200 pour cette édition – dans toute la France. Pour lutter contre l'isolement, contre l'exclusion, de ceux qui sont à la rue, mal logés ou en bidonvilles.

Et chacun, à sa façon, accueille les bénévoles.

Kim, qui se dit avec le sourire "artiste refoulée", avoue que grâce à la musique, la rue lui est parfois plus douce.

Lorsque Dominique, assis sur le béton mouillé, les doigts crispés sur sa cigarette, voit arriver Lolita, ses lèvres se desserrent pour laisser apparaître les quelques dents qui lui restent.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.