Un reportage signé Nathalie Hernandez C'était un des grands chantiers du quinquennat de Nicolas Sarkozy : réformer la procédure pénale, avec l'annonce de la suppression du Juge d'instruction par le Président il y a bientôt trois ans. « C'était », car aujourd'hui il est plus qu'improbable que cette refonte aille à son terme avant 2012, faute de temps. Résultat : seule la réforme de la garde à vue va voir le jour. Le projet de loi arrive à l'assemblée le 18 janvier prochain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.