"Allons en France" vous transporte à Cavaillon, dans le Vaucluse, où une galerie marchande est le nouveau cœur de ville.

A Cavaillon, la galerie marchande du plus grand supermarché est devenu le coeur de ville
A Cavaillon, la galerie marchande du plus grand supermarché est devenu le coeur de ville © Radio France / Philippe Randé

C’est la porte d’entrée du Parc du Luberon : Cavaillon (Vaucluse) et ses 5 supermarchés pour 26.000 habitants. Parmi ces grandes surfaces, le plus grand : le supermarché Auchan et sa galerie marchande reçoit entre 3 et 4.000 personnes chaque jour.

Un nouveau centre névralgique pour Cavaillon qui compte un quart de ses commerces fermés : c’est notamment le cas de "Passage République" (dans le centre historique jadis riche), habituelle rue piétonne désormais désertée.

Le Passage République, rue piétonne et commerçante de Cavaillon, désertée par ses commerces et par la population
Le Passage République, rue piétonne et commerçante de Cavaillon, désertée par ses commerces et par la population © Radio France / Philippe Randé

Le centre déserté

Conséquence de cette périurbanisation grandissante : Cavaillon se vide, le centre-ville se paupérise et de plus en plus d’habitants n’y vont plus, évoquant des problèmes de stationnement et un sentiment d’insécurité. Et pourtant, dans une ville ultra sécurisée, avec 50 caméras de vidéosurveillance (autant, proportionnellement, qu’à Nice), le député maire LR affirme que l’insécurité a été divisée par deux en 5 ans.

Une enseigne historique, en liquidation, du centre-ville de Cavaillon
Une enseigne historique, en liquidation, du centre-ville de Cavaillon © Radio France / Philippe Randé

La galerie marchande animée

Dans ce département, le Vaucluse, où la gauche n’existe quasiment plus, le sentiment d’exclusion et d’une classe politique déconnectée est plus présent que jamais. Les supermarchés, nouveaux lieux où se tissent le lien social, sont autant de lieux où les langues se délient. Certains sont des habitués et se donnent rendez-vous tous les matins à 8h15 avant l’ouverture pour profiter des promotions, d’autres viennent des villages aux alentours dans le Vaucluse et les Bouches du Rhône, d’autres enfin se donnent rendez-vous dans le café de la galerie marchande pour parler politique... ou plutôt critiquer les hommes politique.

Néons et enseignes à profusion, l'endroit fait pourtant office de dernier lien social
Néons et enseignes à profusion, l'endroit fait pourtant office de dernier lien social © Radio France / Philippe Randé

Notre reporter, Philippe Randé, a passé deux jours dans la galerie marchande de Cavaillon au milieu des clients qui déambulent derrière leurs chariots. Loin des clichés, voici les paroles libres de ces hommes et ces femmes que l’on entend rarement.

►(RÉ)ÉCOUTEZ | Tous les épisodes d'Allons en France (cliquez sur la carte)

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.