Comme tous les mardis jusqu'au 1er tour des régionales, focus sur une région clé du scrutin. Aujourd'hui : la région Provence-Alpes-Cote-d'Azur. La région PACA est une région politiquement atypique. On y est habitué à voter à droite, et pourtant, le président de région est socialiste. Michel Vauzelle est en poste depuis 12 ans. Et pour glaner un 3ème mandat, il s'appuie sur son bilan, comme ce jour là dans les quartiers nord de Marseille. Rencontre avec des adolescents qui n'ont qu'une idée en tête : un terrain de football en synthétique (interview). Une Région, pour le président socialiste, rempart contre la politique de Nicolas Sarkozy (interview). En face, son adversaire UMP : le député Thierry Mariani et sa musique de campagne « I gotta feeling » des Black eyed peas. Thierry Mariani désigné en urgence après la défection du secrétaire d'Etat aux Anciens combattants : Hubert Falco. Mariani le Vauclusien, peu connu en dehors de son département. Mais c'est aussi l’auteur de l’amendement sur les tests ADN pour les candidats au regroupement familial. Un profil idéal pour chasser sur les terres du Front national (interview). Pour ce qui devrait être son dernier combat électoral, c'est une fois de plus Jean-Marie Le Pen qui détiendra les clés du scrutin. Il devrait pouvoir se maintenir au second tour, ce qu'il fera si tel est le cas. Malgré la présence d'une autre liste d'extrême droite, la ligue du sud d'une vieille connaissance Jacques Bompard, pas de quoi inquiéter le président du FN (interview). Il y a aussi la liste Europe Ecologie menée par la juge Laurence Vichnievski. L'ex magistrate instructrice dans l'affaire ELf qui débarque avec l'étiquette de candidate anti corruption et qui prône l'écologie sociale (interview). Laurence Vichnievski qui devrait s'allier avec Michel Vauzelle au second tour. Reste encore à s'accorder sur certains dossiers brûlants et en particulier le fameux projet ITER de fusion thermo nucléaire. Le PS est pour, les verts sont contre. Reste à citer les 5 autres candidats de la région… Jean-Marc Coppola : Front de gauche, Catherine Levraud : MoDem ,Pierre Godard : NPA ,Isabelle Bonnet : Lutte ouvrière ,Patrice Miran : Alliance écologiste indépendante. Un reportage de Cyril Graziani.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.