mince espoir de dialogue en ukraine
mince espoir de dialogue en ukraine © reuters

A Kiev, la capitale du pays, où l’on assiste à une terrible escalade des violences depuis dimanche. A tel point que cinq manifestants ont trouvé la mort hier. Les autorités n’en ont admis que deux.

Mais ce chiffre de cinq militants tués, dont quatre par balles, nous a été confirmé hier soir par un responsable du centre médical de l’opposition, un hôpital de fortune installé dans la maison des syndicats de Kiev.

Les chefs de file de l'opposition ukrainienne ont annoncé aux manifestants réunis dans le centre de Kiev qu'aucun résultat concret n'avait émergé de leur rencontre dans la journée avec le président Viktor Ianoukovitch. Ils ont prévenu la foule qu'il fallait s'attendre à une offensive des forces de l'ordre.

Un reportage de Ruddy Guilmin.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.