On apprend ce matin par un tweet de New York Times la mort de l'immense romancier américain Philip Roth à l'âge de 85 ans. Il est notamment l'auteur de "La Tâche", du "Complot contre l'Amérique", de "Portnoy et son complexe"... Pour évoquer l'écrivain, Nicolas Demorand reçoit Josyane Savigneau.

L'écrivain américain Philip Roth est mort
L'écrivain américain Philip Roth est mort © Getty / Orjan F. Ellingvag

Josyane Savigneau et Philip Roth

Lorsque Nicolas Demorand commence cette interview avec Josyane Savigneau, il évoque dès le début l'amitié qui liait Philip Roth et sa biographe. Une amitié née avec la biographie que Josyane Savigneau écrivait. Elle se dit dès le début atterrée d'avoir appris cette terrible nouvelle et stressée par l'écriture de la nécrologie de l'écrivain. 

Elle revient sur trois livres qui l'ont marqué, à savoir Opération Shylock : Une confession (titre original : Operation Shylock: A Confession) publié en 1993, dans lequel Roth travaille la question du double, en proposant une version maléfique de lui-même. Josyane Savigneau cite également le bouleversant Patrimoine : Une histoire vraie (titre original : Patrimony: A True Story) publié originellement en 1991, récit autobiographique qui revient sur les derniers mois de la vie du père de Philip Roth que celui-ci a soutenu dans sa lutte contre une tumeur au cerveau. Le Théâtre de Sabbath (titre original : Sabbath's Theater), publié en 1995 est le dernier livre évoqué : Roth fait plonger son personnage dans ses souvenirs libidineux et grotesques alors que sa maîtresse vient de mourir. 

Josyane Savigneau entre au quotidien Le Monde en 1977 et prend la direction du "Monde des livres" en 1991, jusqu'en 2005 où elle est destituée. Elle a écrit plusieurs biographies, dont une sur Marguerite Yourcenar, Marguerite Yourcenar, l'invention d'une vie édité chez Gallimard en 1993 ou sur Juliette Gréco, Juliette Gréco : Hommage photographique en 1995 chez Actes Sud. Elle publie enfin chez Gallimard en 2014 Avec Philip Roth. Cette rencontre avec l'écrivain juif américain provoque une amitié qui durera jusqu'à sa mort.

La biographie Avec Philip Roth revient sur sa vie littéraire, riche et complexe, et sa vie personnelle tout aussi fournie : il y détaille ses personnages, les situations qui l'ont poussé à écrire, sa condition d'écrivain, mais aussi son sentiment sur la société américaine et sur des sujets d'actualité divers et variés. 

Pour Josyane Savigneau, un des grands thèmes qui parcourent la littérature de Philip Roth est la question juive, malgré le fait qu'il ne souhaitait pas justement, être étiqueté comme un écrivain juif américain. Il étudiait ce que c'était, au sein de la société américaine de son époque, d'être un juif n'ayant pas connu la Shoah. Les romans de Philip Roth lui permettait également de réaliser une véritable auscultation de la société américaine d'après-guerre, partant du recueil de nouvelles, Goodbye, Columbus, publié en 1959, en passant par son succès Portnoy et son complexe publié dans les années soixante, et finissant par Némésis publié en 2010. 

Pas de Nobel, mais une vie littéraire bien remplie

Bien qu'ayant plusieurs fois loupé le Prix Nobel, Philip Roth avait fini par s'en amuser, comme son entourage. Josyane Savigneau évoque l'éditeur de l'écrivain, qui lui disait souvent lors d'une nouvelle sortie qu'il avait loupé le Nobel. Philip Roth était néanmoins ravi d'être entré dans la Pléiade. Le dernier tome des livres publié dans cette édition fit l'objet d'une cadeau à Josyane Savigneau, offert par l'écrivain. Il lui annonça alors qu'il n'avait plus de cadeaux à lui offrir, car il ne souhaitait plus écrire. 

Mais il te reste quelque chose à faire : écrire ma nécro.

Josyane Savigneau revient également dans cette interview sur ce qu'elle appelle son "idée de se vivre posthume de son vivant". Cinquante ans assis à sa table de travail pour écrire semblait avoir fatigué l'écrivain, comme le rappelle Nicolas Demorand qui le trouvait épuisé d'avoir vécu 50 ans dans la fiction et d'avoir écrit autant de romans. Est-il fatigué de la littérature ? D'avoir vécu autant de vies en même temps ? 

Le conseil de lecture de Josyane Savigneau

Josyane Savigneau propose quatre ouvrages pour commencer dans l'oeuvre de Philip Roth

  • Patrimoine : une histoire vraie, bien que bouleversant et difficile,
  • Portnoy et son complexe (titre d'origine : Portnoy's Complaint) publié aux Etats-Unis en 1969, sensuel et drôle, 
  • La Leçon d'anatomie (titre d'origine : Anatomy's Lesson) publié en 1985, 
  • Zuckerman délivré (titre d'origine : Zuckerman Unbound) publié en 1981. 
Les invités
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.