L'arbitre souvent érigé en bouc émissaire. Aux décisions toujours contestées. Un rôle de plus en plus difficile pour plus de 9 Français sur 10, résultat du baromètre annuel TNS Sofres. Pourtant l'erreur d'arbitrage fait partie du jeu d'après 74% des personnes interrogées, chiffre en hausse de 4 points... c'est ce qu'on apprend dans les écoles de football...

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.