Manif anti Trump
Manif anti Trump © Reuters / Lucy Nicholson

C’est peu dire que les Etats-Unis se sont construits sur des vagues successives d’immigration mais aujourd'hui, le débat y est vif sur la question de la régularisation de millions d’immigrants illégaux, souvent venus d’Amerique Centrale. L’histoire que nous raconte le correspondant de France Inter à Washington, est celle d’une intégration pleinement réussie.

On peut même dire que Gerson Guox est la preuve que le modèle américain continue de fonctionner.

Avant d'évoquer son parcours, rendez-vous au point d'arrivée : le restaurant que possède ce homme originaire du Guatemala . Nous sommes dans le Delaware , un état industriel de la cote est des Etats-Unis. Gerson Guox donc nous montre le diplôme qu’il vient de recevoir, il a été élu meilleur restaurant mexicain de la région. Mais il nous raconte aussi que ce lieu, n’a pas toujours été accueillant pour lui. Et quelques temps plus tard au début des années 2000, Gerson Guox rachète cet endroit. Il avait 25 ans, après des années de petits boulots en Californie d’abord puis dans cet état du Delaware où il travaillait dans une usine d’abattage de poulets. Il avait donc pu mettre un peu d’argent de côté, il venait d’obtenir la carte verte de résident légal, et il se trouve que l’établissement avait fait faillite et c’est comme ça que son aventure d’entrepreneur a commencé. Quand il parle de son pays natal Gerson Guox dit encore la maison. Il explique qu’à ses enfants, il en a 3 de 8 à 14 ans, il répète régulièrement qu’ils ont du sang guatemaltèque et il a d’ailleurs fait le voyage récemment avec eux. Pour autant, son pays clairement ce sont les Etats-Unis, et il ne manque pas de rappeler à ses enfants la chance qu’ils ont.Le jeune homme qui a passé la frontière à 13ans pour fuir la guerre civile au Guatemala, et qui a vécu comme il le dit dans l’ombre pendant des années, est donc aujourd’hui le propriétaire de trois restaurants autour de la ville de Georgetown. Il est très impliqué dans la communauté, il a monté une équipe de football (le soccer pas celui d’ici) mais à 41 ans, il ne compte pas en rester là.Objectif donc, une centaine de restaurants dans tout le pays. Il se donne 10 ans pour y parvenir.Il a une priorité , c’est que tous les mexicains, salvadoriens, guatamelteques comme lui, qui travaillent, payent des impôts, ont des enfants, ces millions de personnes doivent être régularisées , c’est le seul critère qui comptera pour lui dans son vote à la présidentielle de 2016, donc pour l’instant plutôt démocrate .Après, sur les questions économiques ou les valeurs morales, il se dit plutôt proche des républicains.Et quand Gerson Guox dit nous, il pense à son parcours mais aussi à tous ces voisins dans cette ville de Georgetown. Il y a 20 ans, il était presque le seul hispanique, aujourd’hui, près de la moitié des 7000 habitants sont originaires d’Amérique Centrale.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.