C'est aujourd'hui la 2ème journée des Internationnaux de France à Roland Garros. Entrée en lice de Roger Federer, le tenant du titre mais aussi de 11 Français dont Gaël Monfils et Richard Gasquet. Aucun Français n'a remporté Roland Garros depuis la victoire de Yannick Noah en 1983. 27 ans d'attente. A se demander s’il y a un joueur français capable de succéder à Yannick Noah. En fait, c'est toujours la même question et ça dure depuis 27 ans et depuis 1983, c'est toujours la même réponse. Sauf exploit considérable, personne. Yannick Noah lui même le reconnaît (interview). Et pourtant, les Français ont le potentiel pour s'imposer Porte d'Auteuil. Il suffit d'écouter Roger Federer pour s'en convaincre (interview). Roger Federer veut parler de Jo Wilfried Tsonga et Gaël Monfils, demi finaliste en 2008 et quart de finaliste l'an passé, battu à chaque fois par Roger Federer. Monfils, fataliste, reconnait que l'héritage laissé par Noah est lourd à porter (interview). Mais pour ça, il faut savoir jouer sur terre battue, la surface utilisée à Roland Garros. Et pour l'heure, ce n'est pas forcément la surface préférée des Français. Il y a des explications. Elles nous sont fournies par un autre joueur, Michaël Llodra (interview). Il faut donc savoir apprivoiser la terre battue. Mais pas seulement, il faut aussi gérer la pression et à Paris plus qu'ailleurs, elle est très forte pour un joueur français (interview). La pression, un sujet tabou mais pas pour Jo Wilfried Tsonga (interview). Il en a si peu que Tsonga se voit bien un jour ou l'autre gagner Roland Garros (interview). Mais cette vie là se déroulerait forcément sans Roger Federer, ni Rafaël Nadal. Car ces 2 là sont omniprésents Porte d'Auteuil. Depuis 2005, il y a au moins l'un des 2 en finale, quand ce ne sont pas les 2 ensemble. Alors Forcément, il n'y a pas beaucoup de place pour les autres, que ce soit à Roland Garros ou sur les autres tournois du Grand Chelem. Gaël Monfils (interview). _____ Un reportage de Fabrice Abgrall.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.