Plus de 12 ans après le naufrage du pétrolier Erika, c’était le 12 décembre 1999, Mathilde Dehimi est retournée sur les côtes touchées par la marée noire. Après le nettoyage, a suivi un long parcours judiciaire qui pourrait prendre fin aujourd'hui. Oui car la Cour de cassation doit décider si elle confirme ou annule toute la procédure; et donc les condamnations avec celles de Total notamment. Une audience qui est mal vécue par les habitants qui n'ont pas oublié...

Mathilde Dehimi

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.