Demain, le gouvernement présentera son projet de budget 2014. Un budget qui, nous promet-on, va privilégier les économies plutôt que les hausses d'impôts… L'an passé, le gouvernement avait fait le choix d'augmenter les impôts de 20 milliards d'euros pour réduire le déficit public.

En attendant la "pause fiscale" promise, les centres des impôts ont vu affluer de très nombreux contribuables, venus demander des étalements de paiements ou même des remises gracieuses.

Reportage de Manuel Ruffez dans le XXème arrondissement de Paris.

Au centre des Finances publiques de la rue Paganini, un secteur populaire, de l'Est parisien.Un centre des impôts coincé entre les maréchaux et le périphérique...

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.