François Hollande est en Chine, c’est la première visite du chef de l'Etat dans la deuxième puissance économique mondiale. Le déficit commercial avec la chine est abyssal : 26 milliards d'euros, ce qui plombe le commerce extérieur de la France. Hollande veut booster le commerce avec Pékin et emmène donc une grosse délégation industrielle.

Et il y a un patron français qui attend beaucoup de ce voyage, c'est le PDG d'Altia, leader mondial des caddies de supermarché, victime d'une énorme escroquerie.

Alors faire des affaires avec la Chine, c’est risqué ou pas ?

Par Dominique André.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.