Diffamation, insultes, menaces… Pour se protéger des risques liés à ce type d'agressions, près de 500 000 enseignants ont une assurance, pour quarante euros par an.

6000 situations conflictuelles sont traitées chaque année par la Fédération des Autonomes de solidarité. L'an dernier 265 dossiers ont été ouverts pour agressions.

Pour les professeurs, prendre une assurance est devenu un réflexe?

Par Emmanuelle Daviet.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.