Toujours autant de monde place Saint-Pierre à chaque apparition publique du pape François, élu le 13 mars dernier. Le mercredi ou le dimanche, 30 000, 80 000 ou 100 000 personnes se déplacent pour aller écouter ce nouveau pape venu d’Argentine. En presque deux mois, il a changé le visage du pontificat mais qui est-il vraiment face aux défis de l’Eglise catholique ?Comment expliquer cet attachement des fidèles ?Par Anaïs Feuga, correspondante de France Inter à Rome.

L'équipe
  • Anaïs FeugaJournaliste, correspondante permanente de Radio France à Rome
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.