Comment évaluer les élèves, comment échapper à la tyrannie des notes qui continue de désespérer et de démotiver des générations de collégiens et de lycéens ? Depuis un peu plus d'un an, quelques 600 enseignants ont adopté un nouveau système d'évaluation qui donne des résultats spectaculaires. Qu'est-ce que la constante macabre ? Rappelez-vous lorsque vous étiez élève. Vous faisiez peut-être partie du mauvais tiers, ce groupe d'élèves très important entre les 2 ou 3 brillants et les 2 ou 3 en grosses difficultés. C'est ça la constante macabre - difficile sinon impossible - de changer de groupe, même si vous avez tout compris et fourni des efforts. Et bien depuis 15 ans, André Antibi, un professeur d'université qui enseigne les mathématiques à Toulouse, milite pour que l'on évalue les élèves autrement (interview). Alors est-ce que les mentalités commencent, enfin, à évoluer ? A ce jour, une trentaine d'associations, des parents, des syndicats d'enseignants et même d'inspecteurs ont adhéré au mouvement contre la constante macabre et 600 professeurs, essentiellement dans les collèges et les lycées, ont adopté l'EPCC, Evaluation par Contrat de Confiance, pour leurs 15 000 élèves - un contrôle continue des connaissances qui amène l'élève à travailler beaucoup plus puisqu'il sait à l'avance sur quels points du programme, sur quels exercices déjà réalisés et corrigés en classe il va être interrogé. Parmi les premiers convaincus, Corinne Croc. Elle enseigne les mathématiques au Lycée Jacques Prévert de Pont Audemer en Normandie (interview). Le contrat permet à l'enseignant de remplir sa vraie mission, celle de former et non de sélectionner. Cela fonctionne très bien ailleurs et notamment dans les pays nordiques qui caracolent en tête du classement mondial des meilleurs résultats scolaires. Future expérimentatrice, Dominique Develay, professeur de sciences physiques (interview). Comme quoi ce n'est pas si compliqué !! INFOS Toutes les informations sur la Constante macabre sur le site : http://mclcm.free.fr pour :"mouvement contre la constante macabre" "La constante macabre", un livre de André Antibi publié à compte d'auteur chez "Math"ador" "Le Monde de l'Education" du mois de février avec un dossier consacré aux notes et à l'évaluation des élèves. et bien sûr l'émission "le téléphone sonne" de ce soir consacrée à ce sujet sur le site franceinter.com Un dossier de Marie-Christine Le Dû, spécialiste des questions d'éducation à France Inter.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.