Aujourd'hui, accéder à un logement est devenu très difficile pour les jeunes puisque 1 sur 4 occupe un emploi précaire. Faibles revenus, manque de garanties, les portes des logements se ferment et les jeunes se tournent vers d’autres solutions. 95 000 d’entre eux logent ainsi dans des foyers de jeunes travailleurs chaque année. Reporter vous propose de faire un petit tour dans un foyer parisien pour voir comment fonctionne la vie en communauté. Deuxième étage, nous allons chez Aurore, 23 ans. Elle termine ses études d'assistante sociale, vient du Languedoc Roussillon et vit dans ce foyer depuis un an. Le loyer est de 320 euros pour un neuf mètres carrés avec un bureau, une armoire et un lavabo. Chez Aurore, les tee-shirts sèchent sur le rebord du lit. Il y a très peu de place, alors on s'organise. Les autres résidents, Aurore les retrouve dans la cuisine collective. Ce soir, la famille est au complet. Plus de la moitié des jeunes vivant dans un foyer sont en formation : stagiaires, CDD ou apprentis, comme Malvina, qui prépare son CAP coiffure. Ce soir, elle est aux fourneaux. Pour être intégrés dans le foyer, Keraba, Bianca, Malvina et les autres ont dû fournir une lettre de motivation et passer un entretien avec la directrice. Il peuvent résider au foyer pendant un à deux ans, le temps de finir leurs études et de s'insérer dans le monde professionnel. Un reportage de Katia Bitsch

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.