Le zoom de la rédaction s’intéresse ce matin aux mineurs étrangers isolés. Ils sont 7000 en France, un chiffre en constante augmentation. Ils viennent d’Afrique subsaharienne, d’Afghanistan, d’Europe de l’Est. Ils fuient des zones de conflit ou une vie de misère.

Et une fois arrivés en France, ces jeunes gens ne sont pas expulsables et d’après la loi, ce sont les départements qui en ont la charge. Le problème, c’est qu’en période de rigueur budgétaire, les collectivités locales n’ont plus les moyens des les accueillir.

Par Géraldine Hallot.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.