Un reportage signé Laëtitia Saavedra Le conseil Constitutionnel se prononce demain sur la demande de mariage d'un couple de femmes qui vivent ensemble depuis quatorze ans et ont quatre enfants. En France, le mariage de deux personnes du même sexe est interdit, alors qu'il est autorisé dans huit pays européens. En attendant, le débat déchaîne toujours les passions. La demande du mariage homosexuel ne date pas d'hier. On se souvient du très médiatique mariage célébré en 2004 par Noël Mamère à Bègles, mariage annulé par la suite. Aujourd'hui, pour beaucoup, notamment pour ceux qui ont fondé une famille, le mariage, ce serait la possibilité d'avoir les même droits que les familles traditionnelles. Blandine et Claire vivent ensemble depuis quinze ans, se sont pacsés il y a sept ans et après quatre ans de tentatives d'insémination artificielle en Belgique, Blandine est enceinte de quatre mois. Le soir où je les ai rencontrées, elles venaient d'annoncer la nouvelle aux parents de Claire. Témoignage de Blandine et Claire En fait, ce que demandent beaucoup de familles homoparentales, c'est d'exister aux yeux de la loi. Car le droit de la famille ne s'applique pas à elles. Danss ces familles, il n'existe officiellement qu'un seul parent : le parent biologique ou adoptant. Pourtant, aux yeux de l'administration, un couple homosexuel pacsé avec enfants est un foyer fiscal qui a droit à des allocations familiales comme tout autre couple. - Tous les homosexuels ne rêvent pas pour autant de se marier. Pour Franck, le mariage est une institution trop désuette. Témoignage de Frank Et pour beaucoup, ce qui détrône le mariage, ce n'est pas le PACS. Alors pour la présidentielle de 2012, les associations rêvent d'un vrai débat de société.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.