Signe d'un profond malaise dans l'Education nationale, un front uni des syndicats du public et du privé appelle à la greve aujourd'hui pour dénoncer la dégradation de l'école, l'un des enjeux de la présidentielle de 2012. Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut réformer l'Education nationale. Voici ce que proposent les deux principaux partis, l'UMP et le PS.

Un reportage d'Emmanuelle Daviet.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.