drapeaux usa ue
drapeaux usa ue © Radio France /

Le débat s'intensifie autour du TAFTA, le traité de libre-échange transatlantique. Il est en cours de négociations, depuis des mois, entre l'Union européenne et les États-Unis. Mais cela ne se fait pas sans grincements de dents et beaucoup dénoncent ce futur grand marché transatlantique.

Les négociations ont été officiellement lancées l'été dernier, mais suscitent de plus en plus de critiques au fur et à mesure de leurs avancées. Un collectif, Stop Tafta, a ainsi été créé en septembre dernier. Il rassemble une quarantaine d'organisations hostiles à ce traité.

Peu de documents officiels, pas de débats publics

Pour Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV), ce traité remet en cause le projet européen. Yannick Jadot, porte-parole de lla campagne européenne du parti déclarait ainsi :

Un tel projet remettrait clairement en cause la perspective même d'un projet européen spécifique en abandonnant le pouvoir aujourd'hui réduit mais potentiellement fort des citoyens, des collectivités, des États, aux firmes multinationales. On a besoin de l'Europe pour réguler la mondialisation, sinon c'est la mondialisation qui va nous réguler.

#STOPTAFTA
#STOPTAFTA © Radio France /

Les négociations se déroulent de manière très discrètes. Peu de documents officiels disponibles, pas de débats publics... Tout juste une vague consultation en ligne sur le volet "protection des investissements". Pour le contenu et les détails, c'est quasiment "secret défense", explique Yannick Jadot.

Le gouvernement français, favorable à ce traité, précise que les services concernés suivent le dossier en permanence. Et demeurent très vigilants sur des domaines sensibles comme l'agriculture et l'alimentation. Un cinquième round de négociations doit débuter au mois juin, en vue d'obtenir un texte définitif en 2015.

Vers un accord transatlantique de libre-échange
Vers un accord transatlantique de libre-échange © Radio France /

L'équipe