à marseille, on craint le pire pour la sncm
à marseille, on craint le pire pour la sncm © reuters

La société de transports maritimes doit changer de tête ce mercredi : c'est Olivier Diehl qui devrait succéder à Marc Dufour à la présidence du directoire. Il aura fort à faire pour sortir la compagnie de l'abîme où elle s'enfonce.

Cette réorganisation coïncide avec l'apparition d'un nouveau candidat possible à la reprise, l'armateur Unishipping, qui a confirmé lundi être en discussions avec Transdev. Les changements actuels résultent d'ailleurs d'une reprise en main de la gouvernance de l'entreprise par son actionnaire privé, entamée avec la non-reconduction, le 12 mai, de Marc Dufour qui avait engagé un bras de fer avec Transdev.

"Il est normal que l'équipe dirigeante de la société puisse travailler et agir en confiance avec son principal actionnaire, quel qu'il soit",expliquant le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier.

Les comptes 2013 de la SNCM n'ont toujours pas été certifiés, même si le groupe a écarté mi-mai un placement à court terme en liquidation judiciaire.

Le reportage de laurent Gauriat

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.