Le musée des Juifs de Pologne ouvre ce mardi
Le musée des Juifs de Pologne ouvre ce mardi © Radio France / Maya Szymanowska

C'est un moment historique : le président israélien est à Varsovie ce mardi, pour inaugurer le musée d'Histoire des Juifs de Pologne. Il a été érigé sur l'ancien site du ghetto de Varsovie, où les nazis ont entassé 450 000 Juifs à partir d'octobre 1940.

Deux ans plus tard, 350 000 d'entre eux étaient déportés vers le camp de Treblinka. Les derniers résistants du ghetto périrent assassinés aux bombes et à la dynamite, en 1943. Plus de 70 ans après, le bâtiment imaginé par l'architecte finnois Rainer Mahlamaki accueille une exposition permanente retraçant les 1 000 ans d'Histoire des Juifs polonais, qui étaient avant la Seconde guerre la plus grande communauté juive d'Europe.

J’ai besoin d’aller là-bas, m’incliner devant tous mes copains, ma famille, qui sont morts

Martin Gray a perdu toute sa famille dans la Shoah. Il a 92 ans aujourd'hui. Il est l'un des deux survivants du ghetto de Varsovie. On le connaît notamment pour son célèbre roman, "Au nom de tous les Miens" *, dans lequel il raconte sa jeunesse. Aujourd’hui, il se réjouit qu'un tel musée voie le jour. Même s'il a fallu attendre plus de 70 ans et même si l'antisémitisme reste d'actualité en Pologne.

"J’ai besoin d’aller là-bas, m’incliner devant tous mes copains, ma famille, qui sont morts ", explique-t-il, au micro de Béatrice Dugué :

Redécouvrir ses origines

L'ouverture de cette exposition arrive au moment où les jeunes Polonais se découvrent un intérêt grandissant pour le passé juif, et certains - leurs origines juives. Après la guerre, c'est un nouveau quartier qui a été construit sur les ruines du ghetto, et ce sont les habitants de ce quartier de Muranow, les voisins polonais du Musée qui furent les premiers à être conviés pour voir la nouvelle exposition permanente.

La Pologne avant l'Holocauste

L'histoire de la Shoah est très bien connue ici. La plupart des Polonais se sont déjà rendu au moins une fois à Auschwitz lors d'un voyage scolaire. Mais ce qui était jusque-là moins décrit, c'est la richesse de l'histoire des Juifs en Pologne avant l'Holocauste. Le nouveau musée a l'ambition de la retracer. L'antisémitisme polonais n'est certes pas complètement éradiqué, mais la Pologne découvre avec de plus en plus de fascination l'histoire de ses Juifs, une histoire qui ne s'écrit désormais plus uniquement au passé.

Ecoutez le reportage de Maya Szymanowska :

* Martin Gray vient également de publier Ma vie en partage avec Mélanie Loisel, aux éditions de l’Aube

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.