L’Algérie s’apprête demain à se prononcer par référendum sur la « Charte pour la paix et la réconciliation nationale » proposée par le Président Abdelaziz Bouteflika. Un texte qui, pense-t-on, sera adopté, mais qui suscite un âpre débat au sein de la société algérienne. Comment se présente ce scrutin à Alger ? Certains ne sont pas prêts pour la paix à tout prix. C'est ce que soutiennent ceux qui sont opposés aux dispositions de la Charte. Mais parmi ceux qui ont eu à souffrir du terrorisme, il y en a pourtant qui appellent à voter oui. Sent-on un vrai changement dans les rues d’Alger ? Un dossier d'Antoine Perruchot, correspondant permanent au Caire en Egypte, envoyé spécial à Alger pour le référendum sur la réconciliation nationale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.