Alma city
Alma city © Radio France / Mathilde Dehimi

Cette semaine, les zooms de la rédaction sont consacrés à la vie dans les quartiers, l'été. Tout le monde n'a pas les moyens de partir en vacances , surtout là où le chômage atteint des niveaux records. Mathilde Dehimi nous fait visiter ce matin le quartier de l'Alma à Roubaix en compagnie de quatre adolescentes.

Elles s'appellent Celia, Souraya, Inès et Sarina, elles ont entre 13 et 16 ans, l'âge où l'on construit son identité.Toutes sont fières de leur quartier, de ses valeurs de solidarité mais elles souffrent au quotidien de la mauvaise réputation de l'Alma comme Célia , en lycée privé.

L'Alma , c'est le quartier historique des usines La Redoute . Les maisons ou petits immeubles de briques épuisés par un chômage à 45 %. Cité pauvre dans la ville dite "la plus pauvre de France". L'été, les filles le passent la plupart du temps, comme Inès , au centre social en face de la salle de sport.

Les quatre adolescentes ont choisi de laisser partir les garçons du centre social au zoo, et nous emmènent dans un square aux jeux pour enfants cassés. Mais au calme, à l'opposé de la rue principale qu'elles préfèrent éviter.

Le quartier vit sur deux rythmes : celui des familles le jour et les points de deal en soirée

Ca reste très calme mais les éducateurs rappellent que ça peut éclater à tout moment. Une nuit d'août l'an dernier, deux jeunes ont tué un père de famille qui se plaignait du bruit. Coup de couteau sur fond d'alcool. Personne ici à l'Alma n'a compris cette violence soudaine.

Les habitants de l'Alma ont peu de moyens mais ça renforce leur solidarité

C'est ce que nous racontent les habitants, ici on se croise, chacun surveille les enfants des autres. Les jeunes du centre social ont nettoyé un jardin, installé un poulailler, malgré les déchets qui tombent encore des fenêtres.

Les filles, elles, ont appris à se contenter de peu.

Les filles veulent être vétérinaire, hotesse de l'air ou encore infirmière comme Inès .

Au début des vacances, elles ont organisé avec le centre social, un voyage à Londres, en bus et bateau.

Ca nous a appris à construire un budget

explique Celia

Le centre social , c'est le point de repère de beaucoup de jeunes de ce quartier de Roubaix. Il a lancé l'an dernier une émission radio pour ces ados. Ils ont tout créé, le nom, Alma City et le concept.

Un débat entre jeunes et c'est Medhi l'éducateur qui a monté ce projet.

Les ados sont un peu sceptiques, mais finalement, la radio leur a plu.

L'émission est diffusée sur Radio Boomerang et sur le web. Les filles filent ensuite faire leur valise pour partir deux semaines en Dordogne. La colonie de vacances , un classique de l'été dans le quartier.

Sur la place de l'Alma, un graffiti résume la vie ici "Mauvaise Fortune, Bon Coeur" écrit en lettre bleu sur les briques.

Graf Alma
Graf Alma © Radio France / Mathilde Dehimi
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.