Robert Boulin
Robert Boulin © Capure écran INA

France Inter révèle de nouveaux témoignages sur l’affaire Boulin, l’un des scandales les plus retentissants de la Vème République.

Officiellement, Robert Boulin, ministre du Travail et de la Participation du gouvernement de Raymond Barre, se serait suicidé dans 50 centimètres d’eau, dans un étang de la forêt de Rambouillet, dans la nuit du 29 au 30 octobre 1979. Une version farouchement contestée par la famille du ministre.

Un témoin oculaire dont nous avons pu vérifier la crédibilité affirme que Robert Boulin n’était pas seul, juste avant sa mort. Le ministre était accompagné de deux individus, à bord de son véhicule personnel.

Un ancien légiste qui a participé à la deuxième autopsie du ministre en 1983 explique que Robert Boulin ne s’est pas suicidé. L’homme s’exprime pour la première fois à la radio, après être sorti, une première fois, de son silence dans les colonnes du journal Sud Ouest.

Un ancien collaborateur de Jacques Chaban-Delmas raconte au micro de France Inter que Chaban-Delmas lui a expliqué que la lettre posthume attribuée à l’époque à Robert Boulin était un faux et que le ministre avait bien été assassiné.

Le député socialiste de la Gironde, Florent Boudié, réclame aujourd’hui la réouverture d’une information judiciaire et la désignation d’un juge d’instruction pour « faire toute la lumière » sur cette affaire d’Etat.

Lien_dossier_boulin
Lien_dossier_boulin © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.