En 1998, la Russie traversait une crise économique sans précédent avec un rouble qui en une journée devait perdre un tiers de sa valeur. Aujourd’hui on est loin de tout cela et sur la place Rouge, face au Mausolée de Lénine et aux nostalgiques de l’époque communiste qui souhaitent revenir à l’avant perestroïka, ce sont les boutiques de luxe qui semblent narguer Lénine. Philippe Lefebvre rentre de Moscou où ces jours derniers a été inaugurée une grande épicerie de luxe parisienne. On dit que Moscou est en passe de devenir l'une des capitales du luxe. Ce n'est pas totalement faux. Par exemple si vous allez au goum, le grand centre commercial de la place rouge face au mausolée de Lenine et bien toutes les grandes marques y sont : Gucci, Prada, Vuitton, Dior, Cardin, Westwood et dans ces boutiques, il y a du monde et du monde qui achète. Le marché du luxe à Moscou est estimé à 6 milliards de dollars et progresse de 20% par an. et si vous demandez aux moscovites pourquoi ça marche, la réponse est quasiment toujours la même. Cette question Philippe Lefebvre l'a posée à Tania Korsouskaïa qui travaille pour une société française à Moscou...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.