En plein bras de fer entre les éleveurs et le géant du lait Lactalis, reportage dans une laiterie qui essaie de valoriser au maximum le travail des producteurs.

Le parcours des briques dans la laiterie
Le parcours des briques dans la laiterie © Radio France / Manuel Ruffez

Alors que le géant du lait Lactalis propose d'acheter les 1.000 litres de lait 271 euros, la laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel, dans le Loiret, en offre 310 euros. Comment est-ce possible ? Cette laiterie semble être l'antithèse des laitiers mondialisés dont on parle beaucoup. Avec 600 salariés sur le site, et 1.800 au total dans le groupe, cette laiterie collecte 250 millions de litres de lait par an dans 380 exploitations.

Les secrets de cette laiterie ? D'une part, la recherche et le développement. Un nouveau produit est créé tous les deux jours dans le groupe. D'autre part, une contractualisation tri-partite : autour d'une même table, on se met d'accord du fournisseurs aux distributeurs, du début à la fin de la chaîne, et on s'assure ainsi, dans la mesure du possible, que tout le monde est satisfait.

Enfin, la laiterie exporte peu, et est donc moins tributaire des cours mondiaux.

Sur place, le lait est stocké dans des citernes avant d'être exploité
Sur place, le lait est stocké dans des citernes avant d'être exploité © Radio France / Manuel Ruffez
Le parcours du lait à travers la laiterie
Le parcours du lait à travers la laiterie © Radio France / Manuel Ruffez
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.