13 millions de visiteurs se sont pressés dans 5000 entreprises en 2014. Une tendance lourde qui sert l’activité économique autant que le patrimoine.

Visite de l’usine de sirops Meneau, à Bordeaux. L’agroalimentaire concentre 60% des touristes en entreprise.
Visite de l’usine de sirops Meneau, à Bordeaux. L’agroalimentaire concentre 60% des touristes en entreprise. © Maxppp / STÉPHANE LARTIGUE

La passion n’est sans doute pas nouvelle : l’industrie, ça se montre, ça se visite. En témoigne le succès de l'usine Volkswagen de Wolfsburg, où est mise en scène la fabrication des automobiles du groupe. Mais il n’est pas besoin de franchir le Rhin pour s’immerger dans le patrimoine industriel.

En France, 5 000 entreprises ont ouvert leurs portes en 2014 à 13 millions de visiteurs, dont plus d’1 million d’étrangers (dernier chiffres de la Direction générale des entreprises, un service de Bercy). Une bouffée d’oxygène pour les entreprises et leurs territoires, d’autant que, dans la moitié des cas, les entreprises sont des TPE/PME à 95%, en quête de visibilité et de débouchés.

Un guide des visites d’entreprise

L’Association de la visite d’entreprise a d’ailleurs développé un site web pour répertorier et valoriser le tourisme industriel. Car des entreprises qui se visitent, il y en a partout et dans tous les secteurs. En priorité l’alimentaire, les vins et spiritueux (60 %), mais aussi les métiers d’art et l’artisanat (18 %) ou l’environnement et l’énergie (10 %). On les retrouve principalement en Alsace, en Normandie, en Bretagne, dans les Pays de la Loire et en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Au-delà du levier économique que représente le tourisme industriel pour les entreprises et les régions, il constitue pour certains une passion, désormais partagée sur le web. Ainsi, Denis Cosnard, journaliste au Monde, raconte-t-il sur son blog, La Fabrique de Paris, l’histoire d’une ville industrielle, visible ou disparue.

► À LIRE AUSSI |Le Guide du routard de la visite d’entreprise (Hachette)

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.