A l'heure du petit déjeuner on reste dans la cuisine On parle ce matin du succès des produits que l'on fait soi-même c’est vraiment dans l’air du temps ? De plus en plus de consommateurs font eux-mêmes leur pain, les yaourts, la confiture, la bière et les glaces. et ce n'est pas une tendance sexiste qui vise à renvoyer les femmes dans leur cuisine. Tout cela terminé, les hommes comme les femmes achètent ces appareils! Et le vrai carton du moment c’est la machine à pain. Alors faire son pain soi-même est ce que c’est compliqué ? On voit ça avec tout de suite avec une consommatrice: Cathy Itac. Elle fait tourner sa machine un jour sur deux. Faire ses yaourts c'est écolo. Un chiffre pour vous en convaincre : une famille avec deux enfants qui consomme en moyenne 4 yaourts par jour, jette chaque année près de 1500 pots. On ne peut voir aussi dans cet engouement un lien avec la crise du pouvoir d’achat. Le coût des matières premières, notamment du lait et du blé, incite les consommateurs à investir dans ce type d’électroménager. Une machine à pain est amortie en moins d’une année. On en trouve à 30 euros et on peut faire un pain de 750 grammes pour 52 centimes. Aujourd'hui cet argument financier est réel mais au début de la commercialisation de ces machines, il y a six ans, ce n’est pas du tout pour faire des économies que l'on achètait ces machines. Enorme succès commercial donc et plus surprenant dans ce phénomène : faire ses produits soi-même c’est aussi un vecteur de revendications, un moyen d’affirmer des convictions citoyennes voire ses aspirations politiques? L’engouement pour les produits fait maison peut correspondre à une forme de consommation engagée. Rappelons que la consommation engagée est apparu après les différentes crises sanitaires. Elles ont favorisé l’émergence des consommateurs –citoyens, très soucieux de l’éthique et de la qualité des produits qu’ils mangent. aujourd'hui comment cette tendance très forte des produits faits à la maison s'inscrit dans une consommation engagée? Le point de vue de Pascale Hébel directrice du département consommation au CREDOC le centre de recherche sur les conditions de vie Et si vous voulez vous initier à la fabrication du pain, assister à des ateliers notez qu' à partir de dimanche et jusqu'au 15 juin se déroule le Printemps Bio. Des animations sont prévues dans toute la France. Tous les renseignements sur 3 w printempsbio .com Un reportage d'Emmanuelle Daviet

liens

[Le prinyemps Bio](http://www.printempsbio .com)

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.