A la veille de la journée mondiale de lute contre le sida, zoom sur une situation très particulière, celle de l'Ukraine. Particulière car alors que les contaminations semblent marquer le pas partout dans le monde, l'Ukraine est confrontée à une épidémie ravageuse. C'est un des rares pays où elle gagne du terrain. Particulière aussi parce que son origine n'est pas la contamination sexuelle, mais la toxicomanie, le nombre d'injecteurs de drogue est estimé à près de 300 000. Pendant des années, l’Ukraine a nié cette épidémie. Résultat aujourd'hui, 230 000 séropositifs.

Reportage de Danielle Messager.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.