Cyril Nauth
Cyril Nauth © PHOTOPQR/LE PARISIEN/GHERDANE Mehdi ; / PHOTOPQR/LE PARISIEN/GHERDANE Mehdi

Depuis six mois, Cyril Nauth dirige la seule mairie FN d'Ile-de-France. Premier bilan avec Nasser Madji.

À Mantes-la-Ville, seule ville Front National d'île de France, plus de sécurité, moins de social et la communauté musulmane qui s'estime stigmatisée. C'est le constat qu'on peut tirer, six mois après l'élection du maire FN par cette ville de 20 000 habitants située dans les Yvelines.

Le maire de la ville, Cyril Nauth, 32 ans, ne s'en cache pas : aucun projet structurant à Mantes la Ville. Mais déjà des actes, comme ce bras de fer engagé avec la communauté musulmane.L'objet du litige : la rupture d'un contrat passé avec la municipalité précédente, sur la construction d'une nouvelle salle de prière. Tout était ficelé mais Cyril Nauth a décidé de tout stopper. Il y a déjà selon lui suffisamment de mosquées dans les environs.

Aujourd'hui à Mantes, les croyants de confession musulmane se retrouvent donc dans un pavillon défraichi, promis dans les jours qui viennent à la démolition.

Moins d'impôts, plus de police

Comme dans toutes les villes frontistes, Cyril Nauth veut aussi baisser les impôts, augmenter les effectifs de la police municipale, installer des caméras de surveillance.

Il prépare donc un budget au cordeau et toutes les occasions sont bonnes. D'ores et déjà toutes les subventions municipales ont été diminué de 22 %, le périscolaire lui est désormais payant, et l'un des centres sociaux de la ville va fermer. Il serait remplacé par une crèche, promet le maire de la ville.

En revanche, la ville n'a toujours pas de directeur général des services, ni de chef de la police municipale. Plus grave, un recours pourrait bien faire annuler l'élection, à cause d’irrégularités supposées pour une centaine de signatures sur les listes d’émargement.

Cyril Nauth a été élu à seulement 61 voix à l'issue d'une quadrangulaire. Le tribunal statuera le 15 octobre prochain.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.