Sophie Bécherel propose un passionant voyage dans le temps...

Explorons les entrailles d’un bébé mammouth. Les hommes qui l’ont découvert l’an dernier dans les glaces de Yacoutie, dans le Grand Nord sibérien, l’ont baptisé Khroma. Khroma est mort il y a 50 000 ans, peut-être 100 000, c’est en tous cas le plus vieux du monde. Et le week-end dernier au Puy-en-velay, ce bébé Khroma a été scanné et autopsié. C’est un cadavre en très bon état qui a pu être analysé… Cela a surpris l'équipe internationale de scientifiques qui avait décidé ce week-end de faire parler la momie de Khroma, ce 6ème bébé mammouth extrait du sol gelé de la toundra par le Français Bernard Buigues ... extérieurement, ce mammouth est plutôt bien conservé mais c'est quand même une gueule cassée : sa colonne vertébrale est brisée, sa trompe a été mangée par les renards. Du coup, il devenait logique de songer à l'étudier avec les moyens les plus sophistiqués. Il a été irradié, scanné et autopsié. Un prélèvement de lait sera effectué. En effet, dans l'estomac de Khroma, une pate avec la consistance et la couleur du lait condensé sucré... comme s'il était mort il y a quelques années. Une pate qui dira ce que mangeait sa mère évidemment... Or ce bébé mammouth est le plus ancien du monde. La datation au Carbone 14 n'a rien donné. Il a donc plus de 50 000 ans, peut-être 100 00. En cela, son étude poussée semblait logique explique le paléontologue du musée Crozatier Frédéric Lacombat. L'autopsie a donné son âge: un ou 2 mois pas plus. L'autopsie a montré que les prémolaires comme les defenses de lait n'étaient pas sorties au moment de la mort. Khroma n'était donc pas encore capable de macher des végétaux. Le foie, le tube digestif, des vaisseaux sanguins ont été retrouvés intacts. L'ADN des 49 échantillons prélevés sera analysé ces prochaines semaines. Comme on peut désormais trier les ADN, les chercheurs identifieront les gènes du bébé mammouth de ceux de sa mère via le lait mais aussi des microbes et bactéries présents sur ses poils ou dans son intestin... bref tout un écosystème, tout l'environnement de l'animal est à portée de main. C'est d'ailleurs cette globalité qui interesse désormais Bernard Buigues qui, en sibérie , dans le sol gelé, le permafrost est à l'affut de toutes les espèces contemporaines du mammouth. Le mammouth Khroma est toujours exposé au musée Crozatier au Puy-en-Velay, où se tient toute la semaine la cinquième conférence internationale sur les mammouths.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.