Tout commence bien en 2002, les policiers sont séduits par le discours volontariste de leur nouveau ministre. Séduits parce que Nicolas Sarkozy les chouchoute : nouveaux moyens humains et techniques, nouvelles lois. Bref, les 145 000 flics de France, qui marchent à l'affect et aussi à ce qu'ils appellent la gamelle et le bidon, sont regonflés, mobilisés, déterminés.

Mais dans cette histoire, l'amour dure cinq ans.Reportage de Franck Cognard

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.