Avec la région Nouvelle Aquitaine, Sciences Po Bordeaux a élargi son périmètre et recrute désormais dans la Creuse, la Corrèze, ou encore la Haute Vienne.

Avec la région Nouvelle Aquitaine, Sciences Po Bordeaux a élargi son périmètre et recrute désormais dans la Creuse, la Corrèze, ou encore la Haute Vienne.
Avec la région Nouvelle Aquitaine, Sciences Po Bordeaux a élargi son périmètre et recrute désormais dans la Creuse, la Corrèze, ou encore la Haute Vienne. © Radio France / Sonia Bourhan

On connaît déjà le dispositif de Sciences Po Paris en direction des banlieues. Sciences Po Bordeaux a également un programme pour attirer... les étudiants des zones rurales. C'est la même problématique : ces élèves se sentent exclus des grandes écoles, se disent que ce n'est pas pour eux. Avec la région Nouvelle Aquitaine, Sciences Po Bordeaux a élargi son périmètre et recrute désormais dans la Creuse, la Corrèze, ou encore la Haute-Vienne.

Au lycée Jean-Giraudoux de Bellac, la délégation d’enseignants et d’étudiants de Sciences Po Bordeaux présente aux élèves le concours et le contenu des études.
Au lycée Jean-Giraudoux de Bellac, la délégation d’enseignants et d’étudiants de Sciences Po Bordeaux présente aux élèves le concours et le contenu des études. © Radio France / Sonia Bourhan

A Bellac, petite ville de 4000 habitants, en zone rurale, entre Poitiers et Limoges. Les élèves du lycée Jean Giraudoux ont reçu la visite d'une délégation d'enseignants et d'étudiants de Sciences Po Bordeaux, où Noël Eyrignoux est en charge des politiques d'ouverture sociale et d'égalité des chances. Il commence la présentation. Jean Peteaux, directeur de la communication, à l'origine du projet, il y a plus de 10 ans, Jean Peteaux, directeur de la communication.

A Bellac, les élèves et les professeurs ont été surpris de faire partie du dispositif appelé "Je le peux parce que je le veux" et qui concerne 38 lycées. Elena est en 1ère et Christelle Hilaire, est sa professeur de sciences économiques et sociales. Le frein économique est important également comme le dit Claudine Laffitte, la proviseure du lycée de Bellac.

Comment font les élèves pour entrer à Sciences Po Bordeaux ?

C'est différent de Sciences Po Paris qui propose une voie d'admission parallèle pour les zep. Là, les élèves passent le concours. Mais ils bénéficient d'une préparation spécifique. La région Nouvelle Aquitaine finance des heures supplémentaires et les professeurs du lycée partenaire assurent ces séances. Les élèves sont volontaires et travaillent en petits groupes.

Les frais d'inscription au concours sont de 20 euros seulement, au lieu de 120 euros pour un candidat ordinaire. Yves Deloye, le directeur de Sciences Po Bordeaux tient à garder le concours, que ces élèves des zones rurales réussissent plutôt bien. Aujourd'hui, Sciences Po Bordeaux compte 30% d'étudiants boursiers. Anissa est en terminale dans un lycée de Limoges, elle a commencé la préparation au concours. L'équipe a sillonné la région pendant 3 jours. 1000 km au compteur. Les élèves intéressés des zones rurales ou d'ailleurs peuvent s'inscrire pour passer le concours avant le 13 février 10 heures.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.