Clichy plage
Clichy plage © Mairie de Clichy-sous-Bois

Cette semaine, les zooms de la rédaction sont consacrés à la vie dans des quartiers réputés sensibles. Aurélien Colly nous emmène à Clichy-sous-Bois où des hommes, des femmes déploient leur énergie pour changer le quotidien.

Clichy-sous-Bois, c’est une ville de 30.000 habitants en Seine-Saint-Denis, connue pour avoir été le point de départ des émeutes urbaines de l’automne 2005. Depuis, beaucoup de choses ont changé à Clichy-Sous-Bois, près d’un milliard d’euros a été investi dans la rénovation urbaine.

Sous un chapiteau, en plein cœur des cités, des habitants répètent une pièce de théâtre qu’ils ont écrite. Et jouent eux-mêmes. Parmi eux, une mère de famille s’improvise comédienne. Elle s’appelle Fatima.

L’initiative de cette pièce baptisée « La Maison idéale », elle a été portée par La Fontaine aux images, une troupe de théâtre populaire dirigée par André Valverde. Il a aujourd’hui la soixantaine mais ça fait 20 ans qu’il a posé ses bagages ici. Et sa fille Lisa l'accompagne dans ses projets.

Là, il n’est pas question de confort. Il est question de tendresse, d’émotion, de fraternité et c’est ça qui fait la maison.

A Clichy-Sous-Bois, près d’un habitant sur deux vit sous le seuil de pauvreté et le taux de chômage atteint 30%. Dans ces conditions difficiles, le vivre-ensemble permet de compenser.

200 mètres plus loin, changement d’ambiance : c’est Clichy Plage ! La municipalité a installé 350 tonnes de sable, deux piscines, des parasols et des dizaines d’animations. Pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances, c’est presque l’équivalent de la Côte d’azur.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.