Toute la semaine zoom sur la deuxième vie du patrimoine, ces lieux emblématiques qui se sont reconvertis. Notre série débute sur une toute petite île située en face de Saint-Malo

Cézembre, un îlot d'environ qui porte encore les stigmates de son passé militaire
Cézembre, un îlot d'environ qui porte encore les stigmates de son passé militaire © AFP / Jean-Martie Liot

Ce terrain militaire insulaire change de vocation, il s'ouvre aux touristes. C’est un îlot d'environ 600 mètres de long sur 250 de large, un paradis pour les goélands et les cormorans, mais qui porte encore les stigmates de son passé militaire, comme l'explique le capitaine de frégate Jean Charles Gérard : "On l'appelait l’île au 2 000 cratères. Tous les trous que vous voyez sont des cratères de bombes". Des cratères d'obus car il y a 73 ans un déluge apocalyptique s'est abattu sur Cézembre.

Août 44, les alliés doivent absolument prendre cette pièce maîtresse du mur de l'Atlantique, le système de défense allemand, afin de libérer Saint-Malo.

L’île de Cézembre ne capitulera que le 2 septembre 1944, plus de deux semaines après la capitulation de Saint-Malo.

Le colonel Trevor Hill, commandant de la base de défense de Rennes explique que l'île a été particulièrement bombardée : "ça a été un de sites les plus bombardés, au mètre carré, de la seconde guerre mondiale, plus de 1 700 tonnes d'explosif déversées sur le 10 hectares de l'île. Et du fait de cette pollution pyrotechnique, l’île n'a jamais été rendue à la collectivité publique".

Fin août 1944, bombardement de l’île de Cézembre par l'artillerie américaine et les P38 de l'Air Force
Fin août 1944, bombardement de l’île de Cézembre par l'artillerie américaine et les P38 de l'Air Force © AFP / usis-dite/Leemage usis / Leemage

Et 73 ans plus tard, l'idée est d'ouvrir l’île de Cézembre aux visiteurs parce que l'armée n'en a plus besoin. Elle a donc cédé l’île au Conservatoire du littoral. Un sentier sera aménagé pour découvrir la nature et les vestiges de la deuxième guerre mondiale, mais avant cela, cet hiver, il a fallu déminer cet hiver.

Un sentier a été déminé mais pas le terrain autour

Le Capitaine de frégate Jean-Charles Gérard équipé d'un détecteur de métal explique comment ils ont procédé : "l’objectif était de déminer un sentier de trois mètres de large, de 623 mètres de long et sur un mètre de profondeur. Ce qui veut dire que tout ce qui est à l'intérieur de cette surface a été détecté et détruit, mais ce qui est à droite et à gauche restera ad vitam æternam dangereux, donc ce sera la zone rouge et ce sera sanctuarisé. Quand on a délimité le sentier avec des poteaux on n'a même pas pu planter un poteau du premier coup tellement il y a de la ferraille."

Et avec toute cette "ferraille", pas question de laisser les visiteurs arpentaient la totalité de l'île devenue au fil des ans un sanctuaire pour les oiseaux marins explique Didier Olivry, délégué régional du conservatoire du littoral : "le sentier a été conçu pour avoir le moins d'impact possible sur la faune et a flore et c’est pour ça qu'on a ouvert seulement un sentier et c'est pour ça qu'il y a des cloture de part et d'autre pour protéger le public, car il y a encore des munitions et aussi pour éviter la divagation sur l'île qui pourrait avoir un impact sur la reproduction des oiseaux notamment".

Le colonel Trevor Hill derrière une clôture de sécurité de l'île de Cézembre, le 23 mars 2017. - Damien Meyer (AFP)
Le colonel Trevor Hill derrière une clôture de sécurité de l'île de Cézembre, le 23 mars 2017. - Damien Meyer (AFP) © AFP / Damien Meyer

Un chantier suivi de près par l'unique habitant de l'île, l'emblématique Franck le Corsaire qui tient le restaurant sur la plage, un croissant de sable déminé en 2008, bien connu des plaisanciers. C'était jusqu'à présent le seul endroit de l'île ouvert aux visiteurs. Appuyé sur sa canne au pommeau en forme de tête de mort, Franck est un peu gardien de l'île : "On a gagné 17 espèces végétales en 25 ans, ça peut paraître ridicule mais quand on sait le nombre de métaux lourd qui sont tombés ici, le phosphore, le napalm, vraiment l'île reprend au bout de 60 ans tous ses droits. Ce qui est bien c’est que tout le monde comprenne qu'il y a un sentier balisé, clôturé et qu'il faudra le respecter. J'espèce que tout le monde comprends ça :"

L’ouverture du sentier découverte de l'île de Cézembre est prévue pour mi-octobre.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.