Cinq ans après le scandale des centres dentaires low cost Dentexia, qui ont laissé près de 3 000 patients mutilés et parfois endettés, la chaîne “Proxidentaire” est à son tour dans le collimateur de la justice.

73 patients ont porté plainte contre Proxidentaire notamment pour violence suivie de mutilation.
73 patients ont porté plainte contre Proxidentaire notamment pour violence suivie de mutilation. © AFP / Fred Tanneau

Lire l'enquête - Centres dentaires low cost : la dérive de “Proxidentaire”, par Laetitia Cherel, de la cellule investigation de Radio France, à lire dès maintenant, et à écouter en intégralité dans Secrets d'info, samedi 2 octobre à 13 h 20 sur France Inter.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact