Quatre-vingts secondes ce matin pour un autre conseil de cadeau, si vous comptez en faire ou vous en faire à Noël.

Paris, la ville des amoureux vraiment ?
Paris, la ville des amoureux vraiment ? © Getty / Orbon Alija

C’est un livre que j’ai adoré, on le doit à l’historien Dominique Kalifa et il s’intitule _Paris, une histoire érotique, d’Offenbach aux Sixties_. C’est un vrai livre d’histoire, accessible et très agréable à lire, qui cherche à comprendre pourquoi Paris est considéré comme la ville de l’amour, statut rare qu’aucune ville ne lui dispute vraiment.

Le livre court sur un siècle, 1860-1960. Il est construit comme une relation d’amour, la rencontre, se voir, se retrouver, l’adultère, oui ça existe, et comme les histoires d’amour finissent mal en général, se quitter. Les textes d’époque, les archives, tout est passionnant. Je pense par exemple « au plan statistique des adultères par arrondissement » ou encore aux petites-annonces parues dans les journaux pour louer des garçonnières. « Cause divorce, échangerais bel appartement 4 pièces contre garçonnière. Ecrire au journal ».

Voilà, ce livre est une autre carte du tendre, un petit bijou d’érudition tendre, émouvante. Il faudrait le vendre dans les gares et les aéroports pour les voyageurs à destination de Paris. Paris, une histoire érotique, d’Offenbach aux Sixties, c’est de Dominique Kalifa, aux éditions Payot, prix 21€.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.