Quatre-vingts secondes, ce matin, sur la "digital detox", l’hygiène numérique : comment ne pas être submergé par les écrans, les réseaux sociaux, comment reprendre la main sur ces outils ? C’est un sujet de société, massif, peut-être dira-t-on un jour prochain un problème de santé publique.

"Digital detox" - et si nous profitions des vacances pour eprendre pied ?
"Digital detox" - et si nous profitions des vacances pour eprendre pied ? © Getty / Westend61

Par le hasard d’une balade sur internet, je suis tombé sur un long article très bien fait du "New York Times", qui multiplie les conseils. Les grands principes : 

  • Surveiller la balance entre les activités numériques et les autres, surtout le moment de bascule au-delà duquel les écrans ont englouti la totalité du temps de cerveau disponible. 
  • Si vous êtes parents, deuxième conseil, donnez l’exemple, ne reprochez pas à vos enfants de faire exactement ce que vous faites, portable en main en permanence, même à table. 
  • Enfin, faites de ce combat, car c’en est un, l’affaire de tous au sein de la famille en révisant, au fur et à mesure des avancées technologiques, les us et coutumes de la petite smala.

Je l’ai dit, l’article est pratique et bienveillant, effrayant aussi : les conseils sont répartis selon l’âge des enfants et ils commencent… entre 0 à 2 ans. Je vous mets le lien vers cet article, je vous rappelle également le très bon livre de Carine Mauvilly, Cyberminimalisme, aux éditions du Seuil. 

Profitons des vacances pour reprendre pied. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.