Quatre-vingts secondes ce matin sur une émission de téléréalité consacrée à la cuisine, excusez cette espèce d’obsession chez moi mais ces programmes me mettent en joie et en appétit.

« The Big family cooking showdown »
« The Big family cooking showdown » © Getty / Tom Werner

La particularité de The Big Family Cooking Showdown, c’est que l’émission met en majesté des familles et pas des chefs professionnels. Voilà donc une autre cuisine, moins spectaculaire, plus roborative, une cuisine d’amateurs, à tous les sens du terme, issue de longues transmissions familiales ou du plaisir aux fourneaux. Ce programme, anglais, est parfait, notamment pour son casting, des jeunes, des vieux, des hommes, des femmes. Toutes les générations et des origines culturelles et géographiques variées, Inde, Hong Kong, où se lit une partie de l’histoire du Royaume Uni. Les présentateurs ne sont pas des Ken et Barbie maigres comme des clous mais, là encore, des hommes et femmes de tous âges.

J’adorerais regarder une déclinaison française d’une telle émission, aussi bien faite, aussi diverse et généreuse. Car la cuisine, surtout celle des familles, est parfois plus parlante qu’une grosse tranche de discours politique. Et elle donne une autre image, bien plus juste, de ce qu’est un pays et de la manière dont il vit.

► The Big Family Cooking Showdown », sur Netflix. Comme le dit souvent Redwane Telha, le premier mois est gratuit, vous pouvez après soit vous abonner, soit en rester là. Ne manquez pas non plus, à 10h sur Inter, l’émission d’Ali Rebeihi, Pourquoi aller au restaurant fait du bien.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.