Quatre-vingts secondes ce matin pour vous recommander l’article que Le Figaro Littéraire consacre à "Ceux de 14" de Maurice Genevoix, ils vont entrer au Panthéon.

Maurice Genevoix et sa femme Suzanne
Maurice Genevoix et sa femme Suzanne © Getty / James Andanson/Sygma

L’article est signé Hedi Kaddour, romancier et poète. Genevoix sait, dit-il, 

Comme tous les grands, comme Flaubert ou Fitzgerald, que la force vient des verbes. Il les préfère de loin aux adjectifs et aux adverbes car ils mettent la phrase en mouvement.

Citation de Genevoix

Toute la nuit une cohue patauge dans la cuvette 280. C’est un tas d’ombres grognantes, une pagaille molle qui tournoie sur place, piétine la boue, bute dans les rondins, tombe dans des trous, grelotte et rogne.

Ma plume court vite ; je dis tout sans le vouloir .

« Faire entendre, faire voir, faire sentir. Jamais d’emphase, peu de métaphores », souligne Hedi Kaddour à propos de Genevoix qui se servait, pour écrire, et comment s’en étonner, d’un simple « crayon aiguisé ». 

On voudrait que l’article de Kaddour soit plus long. Il est dédié à Bernard Maris, gendre de Maurice Genevoix, mort assassiné dans l’attentat contre Charlie Hebdo. 

A lire donc dans Le Figaro.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.