Quatre-vingts secondes ce matin pour attirer votre attention, ce n’est pas la première fois, sur l’excellente newsletter « Méta-média »

Face au surplus d'informations et de notifications, de plus en plus de citoyens décident de... ne plus s'informer du tout, et se s'intéressent plus du tout à l'actualité.
Face au surplus d'informations et de notifications, de plus en plus de citoyens décident de... ne plus s'informer du tout, et se s'intéressent plus du tout à l'actualité. © Getty / Busakorn Pongparnit

« Méta-média » qu’on doit au Monsieur Numérique de France Télévisions, Eric Scherer. Elle est publiée le dimanche, surnommée « le brunch média » et cette semaine, le brunch était particulièrement roboratif.

Eric Scherer, dans un très long article, explore ce qu’il appelle l’ère du « post news » soit la tendance, qui s’observe via de nombreux indicateurs, à un retrait des citoyens hors du champ de l’information. Fermez les yeux, fermez les fenêtres, fermez les écoutilles, on ne veut plus entendre les fracas, les tragédies du monde ou de l’époque. 

Le phénomène est complexe mais pas nécessairement contradictoire puisqu’on croule sous les infos, via nos téléphones. On est exposé à mille notifications par jour. On est à ce point envahi que la sphère publique, voire la sphère intime est devenue pour chacun un espace à protéger. Fermons donc les écoutilles de l’info.

Lisez cette longue analyse, qui est aussi une méditation inquiète sur le monde moderne, sur les responsabilités et les faiblesses du journalisme, sur le peu de raisons qu’il y a d’espérer à court terme. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
(ré)écouter Les 80'' de Nicolas Demorand : Agir pour ma planète, Radio France s'engage Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.