Quatre-vingts secondes sur une belle histoire, ça ne peut pas faire de mal. En plus c’est une belle histoire qui se déroule sur Twitter où l’air est plutôt irrespirable en ce moment, en tout cas en France.

Capture d'écran du compte Twitter de Stephen King - 15/01/2019
Capture d'écran du compte Twitter de Stephen King - 15/01/2019

Tout part de l’annonce par un journal de l’état du Maine, aux Etats-Unis, de son intention de fermer le cahier consacré aux livres du Maine Sunday Telegram. Un lecteur vivant dans le coin s’en émeut, il est lui-même écrivain, auteur de bestsellers mondialement connu, Stephen King pour ne pas le nommer. Il s’insurge et lance un appel à ses cinq millions de followers :

Retweetez ! Dites au journal de ne pas faire ça !

Le journal prend la balle au bond : « Si 100 de vos followers s’abonnent à l’édition numérique », le cahier livre sera maintenu. « Utilisez le code promo KING ». Si vous prenez un double abonnement web et papier, code promo « CARRIE ». Et c’est parti. Les abonnements arrivent, Stephen King en suit la progression : le supplément est sauvé. Ça aura pris quelques heures.

Le journal est heureux de constater que sa communauté de lecteurs pouvait être mobilisée. La véritable histoire d’horreur, digne de Stephen King, aurait été de ne plus avoir de journal pour raconter ce qui se passe, dit un des lecteurs qui a promis d’acheter des encarts publicitaires pour soutenir les finances du quotidien.

Quelques liens à retrouver ici, ici et ici

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.