Quatre-vingts secondes pour 500 mètres carrés. C’est la superficie de cette librairie indépendante qui ouvre ses portes sur les Grands-Boulevards à Paris, elle s’appellera « Ici », ce sera la plus grande ouverte d’emblée dans la capitale et c’est une première depuis des lustres.

Paris a en effet perdu 350 librairies en 20 ans, il en reste un peu plus de 700.
Paris a en effet perdu 350 librairies en 20 ans, il en reste un peu plus de 700. © Getty / Luis Alvarez

Paris a en effet perdu 350 librairies en 20 ans, il en reste un peu plus de 700. La Mairie de Paris essaye de ralentir ce mouvement ou de le corriger. Mais des quartiers autrefois richement dotés ont vu la progression impitoyable de la fringue ou d’autres commerces plus fructueux remplacer une à une des librairies parfois anciennes. C’est une baisse vertigineuse, seuls les kiosques à journaux et les magasins d’électroménager ont subi un sort plus brutal selon Le Monde.

Interrogées par le quotidien, les patronnes, Anne-Laure Vial et Delphine Bouétard, 25 ans chacune d’expérience du secteur, disent qu’elles n’embarquent pas sur le Titanic, il existe un marché, une clientèle que l’emprise d’Amazon ne satisfait pas. La librairie fera la différence sur la qualité du choix, la richesse du fonds, le service aux lecteurs et surtout aux lectrices qui lisent et achètent plus de livres. Sur l’animation, aussi, les rencontres avec les auteurs, comme on en voit dans toutes les grandes librairies indépendantes de France.

L’ouverture de cette libraire n’efface pas le recul de ces 20 dernières années mais c’est une bonne nouvelle qui fait tout simplement plaisir. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.