Quatre-vingts secondes ce matin sur un livre du philosophe Richard Mèmeteau. N’attendez pas un pesant traité sur les passions mais imaginez plutôt une philosophie qui ne se bouche pas le nez devant la musique commerciale, le cinéma grand public et les applications que vous pouvez avoir dans votre smartphone.

Sites et applications de rencontre nous confrontent à la réalité de nos propres frustrations
Sites et applications de rencontre nous confrontent à la réalité de nos propres frustrations © Getty / Westend61

Ici, Balavoine côtoie Levinas et la métaphysique n’empêche pas le porno. 

Mèmeteau pense « l’écologie » dans laquelle évoluent aujourd’hui les individus et les relations qui s’offrent à eux. Elles sont nombreuses, de la relation d’un soir ou d’une après-midi, à la relation de couple plus ou moins classique. Mais ce qui est intéressant, c’est la description de ce qu’il y a entre les deux : des amitiés sexuelles, du célibat érotisé, des attachements, des liens fluides entre des êtres égaux qui s’apprécient, parfois intensément, se voient, parfois souvent, mais hors de tout horizon conjugal. La description de ces formes hybrides permet au passage un désopilant décapage des tous ces philosophes pour qui l’amour, l’amuuuuuuuuur est la seule forme noble et sublime de relation entre deux êtres.

C’est finement analysé parfois déroutant. Ce sont les fragments 2.0 d’un discours amoureux. Le livre s’intitule Sex Friends, aux éditions La Découverte. Et je vous laisse découvrir, moi je ne connaissais pas, ce qu’est un PCRA. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.